Le compte titres et Le plan Epargne en Actions (PEA) : Que faut-il savoir ?

Investir sur les marchés financiers et passer des ordres de bourse n’est plus un secret pour personne. Cependant, pour réussir son business, l’investisseur a le choix entre le compte titres et le plan Epargne en Actions pour fructifier ses économies.

Qu’est-ce qu’un compte-titres et ses avantages?

Réussir son business dépend des en grande partie du choix de l’investisseur. Le compte-titres est une enveloppe fiscale qui permet à son détenteur d’investir sur une large gamme de titres financiers (actions, obligations, fonds et SICAV, des certificats,…). Pour l’ouverture d’un compte-titres, il n’y a pas de conditions particulières, ni âge minimum, ni montant minimal à investir. Il n’y a pas non plus de plafond de versement.

Qu’est-ce qu’un plan Epargne en Actions (PEA)

Contrairement au compte-titres, le PEA est un compte-titres qui permet d’investir en actions d’entreprises de l’union européenne tout en bénéficiant d’une fiscalité favorable. Le plafond des versements est fixé à 150 000 euros, défiscalisée au bout de cinq ans (sauf prélèvements sociaux de 15,5 %), qui permet d’investir sur des actions émises par des sociétés ayant leur siège dans l’Union européenne, en Islande ou en Norvège ; et sur des fonds investis à 75 % au moins dans de tels titres. Le PEA fonctionne avec un compte titres et un compte-espèces pour alimenter le plan et recueillir les gains et les dividendes

Quels sont les avantages fiscaux du PEA ?

S’il n’y a aucun retrait durant les cinq premières années suivant le premier versement, le titulaire est exonéré d’impôts. Toutefois, s’il y a un retrait durant cette période de 5 ans, les gains subissent l’impôt sur le revenu. De plus, les revenus du PEA sont soumis aux prélèvements sociaux.
À la différence du PEA (plan d’épargne en actions), qui n’accueille que des placements en actions de l’Union européenne et qui permet à son détenteur de profiter de certaines conditions fiscales avantageuses, les gains issus de la cession de titres déposés sur un compte-titres sont soumis à l’impôt sur le revenu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *